jeudi 20 mars 2014

Randonnée du Ravin des Arcs au Pont d’Issensac

 Le vieux pont d'Issensac a été restauré récemment. JP descend pour l'immortaliser ! Lundi 17 Mars 2014, par une belle journée estivale, nous partons du Ravin des Arcs, au pont de Masclac et empruntons un sentier typique de garrigue (ancienne draille) qui nous mène à la Jasse de Ricome. Puis nous traversons la route avant le Col de la Cardonille où nous rencontrons un homme qui taille ses oliviers au Logis du Bois. Ensuite nous empruntons la route qui nous mène à la carrière, puis le GR 60 avec une vue sur la Séranne et Notre Dame du Suc. Le sentier est théoriquement fermé en raison du risque d'effondrement du sentier dans la combe. Il est conseillé de prendre la route mais nous préférons le sentier pour descendre sur les berges de l'Hérault. Le ruisseau a creusé son lit et des risques d'effondrement des berges ne sont pas à exclure lors de notre cheminement. Nous passons devant de belles falaises dans la Combe des Mûriers pour arriver sur les berges de l’Hérault en passant devant la chapelle de la Vernède et le mas attenant (en pleine restauration). La halte pour le pique nique s’impose sur les rochers les pieds dans l’eau. Des courageux se baignent dans l’Hérault (l’eau doit être à 10°/12°C). Nous faisons un petit détour pour nous rendre à la chapelle de St Etienne d’Issensac, sa crypte et bien sûr le Pont d’Issensac. Nous revenons sur nos pas pour retrouver le GR (une départementale inachevée : la D1E4) qui se transforme en sentier serpentant sous les falaises avec vue sur les gorges du Photos 115 [1024x768] Lamalou. Nous trouvons 2 belles grottes : la première est d’accès aisé (un petit sentier escarpé y monte) et la seconde est plus spectaculaire : il faut y monter à l’aide d’une grande échelle. Nous continuons notre sentier en surplombant la falaise qui offre une belle vue plongeante sur le prolongement des gorges et nous conduit au fond du ravin pour traverser le Lamalou . C’est un véritable chaos de pierres et il reste encore de l’eau dans les vasques. Après les marmites de géant, (cavités circulaires creusées dans la roche par le mouvement tourbillonnant de l’eau), nous arrivons à la Grande Arche : le point d'orgue de ce site magnifique qui est adossé à la falaise : un grand arc de pierre, modèle réduit du célèbre "Pont d'Arc" des gorges de l'Ardèche et dont la forme rappelle les arcs boutants des cathédrales. Selon la saison, les eaux du Lamalou sont plus ou moins hautes, jusqu’à disparaître en été quand le Lamalou emprunte uniquement des voies souterraines. Il nous reste un bon raidillon dans les chênes verts pour rejoindre le causse avec la vue sous le soleil couchant du  Pic Saint Loup pour retrouver notre parking. Pour découvrir la ballade, un clic sur le diaporama ci-après. Caractéristiques techniques : 19 kms, 540m de dénivelé. Carte IGN:2742 ET. Balisage GR60 sur une partie. Intérêt principal de la balade: Le Ravin des Arcs et la remontée en balcon des gorges du Lamalou.

Aucun commentaire:

Stat